Incroyable mais vrai: de la bière moins chère au Nouveau-Brunswick… et même en Ontario!

À force de se faire dire que les prix de la bière sont plus bas au Québec et à force de voir des hordes de consommateurs de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick nous envahir pour acheter notre bière, on finit par croire que tout ce qui contient du houblon est moins cher ici.

Erreur! Il y a des exceptions.

En réalité, s’il est vrai que pour ce qui est des gros formats (ex: caisses de 60 canettes qui sont la plupart du temps vendues au prix minimum), le Québec affiche sans doute les prix les plus bas qui soient, et s’il est vrai que son prix minimum est le moins gourmand et que la province, de par son marché ouvert, offre plus de spéciaux que partout ailleurs, tant le Nouveau-Brunswick que l’Ontario sont plus compétitifs qu’on ne le pense sur les plus petites quantités.

Voyons comment.

Taxes et consigne viennent mêler les cartes

Un des facteurs mélangeant est le fait qu’au Québec, les prix affichés sur la bière ne comprennent pas la consigne et les taxes, tandis qu’en Ontario et au Nouveau-Brunswick, c’est l’inverse : tous les prix affichés comprennent taxes et consigne.

Il faut donc décortiquer les uns pour pouvoir les comparer avec les autres et cela donne souvent des résultats étonnants.

Ainsi, une caisse de 24 canettes de Budweiser se détaille 35,99$ au Nouveau-Brunswick.

Une fois enlevée la taxe de 15% de cette province ainsi que la consigne (et en prenant en compte le fait que celle-ci n’est remboursée qu’à moitié), son prix net se détaille à 30,41$ vs 30,99$ pour le même produit vendu cette semaine chez IGA et Metro au Québec.

Une belle économie de 0,58$ sur une caisse de 24, gracieuseté de NB Alcool!

Bien sûr, vous trouverez facilement au Québec, et notamment chez Maxi, des caisses de 24 à moins de 30$ sur différentes marques mais le point est que la différence de prix n’est pas si grande qu’on ne le penserait à prime abord avec une province où la bière est vendue par une société d’État qui détient le monopole sur la distribution.

Ces publicités de dépanneurs québécois diffusées en Ontario démontrent bien le pouvoir d’attraction des prix de la bière auprès de la province voisine. Alors que les formats de 60 canettes sont le plus souvent offerts au prix minimum, les caisses de 24 canettes ou bouteilles sont très souvent offertes en spécial à moins de 30$, soit 26,80$ ou 27,99$. Les bières à rabais comme Old Milwaukee ou Pabst Blue Ribbon sont souvent offertes à prix encore plus bas.
Des bonnes affaires… parfois même en Ontario!

Pour revenir à notre caisse de 24 canettes de Budweiser, elle coûte donc 30,41$ net au Nouveau-Brunswick versus 30,99$ pour le même produit au Québec.

En Ontario, elle se détaille brut 43,95$ au Beer Store, soit 36,77$ net.

Donc oui, en effet, elle est significativement plus chère.

Elle coûte 5,78$ de plus l’unité que le prix régulier demandé au Québec, soit 18,7% plus cher, ce qui représente une ponction additionnelle appréciable dans votre portefeuille pour obtenir exactement le même produit.

Maintenant, c’est une toute autre histoire pour un produit similaire vendu cette fois en plus petite quantité.

Un appel effectué auprès de la succursale Beer Store de Hawkesbury, en Ontario, nous a permis de lever le voile sur certains produits plus compétitifs en Ontario qu’au Québec.

Ainsi, la canette de Bud Light géante de format 740 ml se détaille 3,85$ l’unité en Ontario, soit 3,32$ net (avant taxe et consigne), contre 4,49$ net chez IGA et 3,99$ net chez Metro, soit 35% plus cher au Québec dans un cas et 20% dans l’autre!

La canette format géant de 740 ml de Bud Light est présentement vendue moins chère, de manière générale, en Ontario qu’au Québec, ce qui incite même des Québécois — chose impensable — à traverser en Ontario pour acheter leur bière, ce qui fait bien l’affaire de cette succursale de la chaîne Beer Store à Hawkesbury en Ontario.

De la bière moins chère en Ontario qu’au Québec… incroyable, non? C’est pourtant bien la réalité.

Et le fait que la bière y est moins chère en plus petite quantité fait en sorte qu’on peut en acheter selon ses besoins, alors qu’au Québec, il est préférable d’en acheter en grande quantité pour réellement profiter des rabais.

Une solution qui demeure alléchante compte tenu que la bière se conserve longtemps.

L’offre la plus imbattable au Québec, on la retrouve parfois chez Costco… et ailleurs aussi comme au dépanneur Rapido à Gatineau (voir annonce plus haut). À l’achat de deux caisses de 60 canettes de Coors Light (ici chez Costco) vendues à prix minimum de 63,43$ chaque, les taxes sont payées. Cela fait un total de 42,6 litres de bière… sans taxe! (en plus, Rapido bat Costco puisqu’il offre de rembourser aussi le dépôt…)
Mais ce n’est rien à côté des USA…

Il demeure que même au Québec, la bière est chère par rapport aux États-Unis, même en prenant en compte le taux de change.

Là-bas, la caisse de 24 la plus chère qu’on puisse trouver est encore moins chère que celle vendue au Québec.

Et comme le montre la carte suivant, il n’y a pas tant de différence entre les États comme chez nous, au Canada!

Il serait peut-être temps qu’on adopte les bonnes pratiques du pays de M. Trump, ne croyez-vous pas?

L’État du Michigan, aux États-Unis, est celui qui bat les records de la bière abordable avec une moyenne de prix de seulement 14,62$ US pour une caisse de 24, alors que celle-ci coûte 30,99$ en moyenne au Québec. Source : ici.

DepQuébec

Cet article est rédigé par DepQuébec, le premier portail web au Québec de l'industrie des dépanneurs. / This article is written by DepQuebec, the first web portal devoted to the Quebec depanneur industry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.